Vous êtes ici

Responsible Packaging at Albéa

100% Emballages Responsables

What's new

#b3c852
Environnement
responsible packaging Albea

Albéa met le cap sur l'emballage 100 % responsable

Pionnier du packaging durable, le groupe accélère sa mutation et pousse au plus loin tous les curseurs de la RSE. Zoom sur l’ambition Packaging Responsable présentée il y a quelques mois.
L'engagement d'Albéa pour la RSE ne date pas d'hier. Mais il est aujourd'hui à un tournant.

 

« Nous sommes pionniers sur ces questions depuis quinze ans et aujourd'hui, nous accélérons clairement le mouvement. Nous sentons que quelque chose est en train de bouger : nos clients, les acteurs de la beauté, sont de plus en plus sensibles à ces questions et les consommateurs sont prêts à changer », analyse Caroline Hughes, chef du marché Skincare. 

 

Et dans ces mutations, Albéa a choisi d'être moteur. En octobre 2018, le groupe était le premier spécialiste de l'emballage des produits de beauté à signer le New Plastics Economy Global Commitment de la Fondation Ellen MacArthur. Un acte fort, par lequel il s’est engagé à produire 100 % d'emballages plastiques réutilisables, recyclables ou compostables d’ici à 2025.
 

responsible packaging tubes

Une politique déclinée sur cinq axes

Présenté en 2019, le programme Packaging Responsable, qui dessine les grands axes de la politique emballage du groupe, pousse le curseur de la RSE très loin. Ces derniers sont au nombre de cinq : réduire, réutiliser, recycler, utiliser le PCR (post-consumer recycled) et développer les emballages biosourcés.

 

La réduction des emballages est le premier axe historiquement travaillé par Albéa, via l'écoconception. Sur le marché des tubes, où le groupe est leader mondial, l’entreprise est arrivée à des résultats notables en jouant à la fois sur la jupe des tubes et sur la capsule. En 2018, elle présentait le tube ultraléger Thin Wall +Slim Cap, soit 33 % de poids en moins ! « Il reste encore des marges de progression, notamment sur le laminé. Cela suppose notamment de faire évoluer les habitudes des consommateurs, car le toucher n'est pas exactement le même. Néanmoins, les perceptions bougent », constate Caroline Hughes. Progressivement, les consommateurs comprennent que « finesse » ne signifie pas « fragile » ou « discount », mais bien « écolo ». 

 

Également engagé dans l'économie circulaire, Albéa Tubes a développé deux volets majeurs : l’utilisation de la matière recyclée (PCR), et la production de tubes techniquement recyclables. Pourquoi « techniquement » ? Car « un produit peut très bien être recyclable, mais pas recyclé. Et Albéa ne peut agir directement sur cela. La bonne nouvelle est que les centres de tris sont en train de s'équiper sur tout le territoire afin que les tubes, pots de yaourt… puissent être recyclés. En 2022, cela sera généralisé sur l’ensemble du territoire français », prédit Caroline Hughes. Aujourd'hui, les tubes fabriqués par Albéa sont pratiquement tous « techniquement recyclables ». Reste une marge de progression sur les pompes notamment, qui contiennent encore des éléments non recyclables, comme les ressorts et les billes. « Nous œuvrons actuellement à supprimer ces derniers », assure Caroline Hughes. 
 

L'essor du PCR, plastique 100 % recyclé

En privilégiant le plastique PCR, Albéa entre pleinement dans l’économie circulaire : ce dernier est en effet fabriqué à partir d’emballages déjà utilisés une première fois par les consommateurs et ensuite recyclés. Albéa multiplie les innovations pour convertir ses clients.

 

« Le frein est parfois d'ordre esthétique, nuance Caroline Hughes. Le PCR ne peut pas atteindre la blancheur absolue recherchée sur certains produits prestigieux. L'enjeu consiste à s'affranchir de cette contrainte en inventant de nouveaux codes. »

 

L'entreprise propose ainsi quatre solutions : un tube composé de 50 % de PCR, un autre appelé « Max PCR » avec une maximisation du niveau de PCR, un « Beautiful PCR » permettant d’avoir une belle blancheur grâce à une couche externe en matière vierge, et enfin un « Ultimate PCR » composé de PCR et de biosourcé, donc sans résine vierge. 
Les efforts d’Albéa concernent aussi la recyclabilité des tubes et ont été reconnus en octobre 2019 par l’Association of plastic recyclers (APR), qui a certifié le tube laminé Greenleaf comme étant techniquement parfaitement recyclable dans le flux des bouteilles HDPE. 
 

Plastique bio-based

En 2025, 10 % du plastique sera d’origine bio-based.
La réutilisation des emballages est par ailleurs un axe d'avenir, en pleine mutation. Les consommateurs prennent de plus en plus l'habitude de garder une partie de l'emballage. Albéa commercialise des pompes lotion ou sprays dévissables, une pompe à parfum rechargeable (Spiral) et des palettes de maquillage à déclipser.

Enfin, l'entreprise s'est illustrée cette année sur le front des matériaux bio-based En octobre 2019, elle présentait avec L'Oréal le premier tube cosmétique à base de carton. Dans ce domaine aussi, les engagements d’Albéa Tubes sont ambitieux : en 2025, 50 % du plastique sera d'origine bio-based. « La concurrence avec la consommation animale ou humaine est un sujet clé et nous cherchons à privilégier le bio-based et au-delà plutôt que la canne à sucre, le maïs, etc… », précise Caroline Hughes. 

Et les produits que fabrique Albéa ne sont pas les seuls champs d’application de cette dynamique écologique. Employés, fournisseurs, clients : tous sont concernés, et encouragés à poursuivre cette (r)évolution.

l'oreal paper tube albea
Sustainable Report 2018